Sélectionner une page


Le moins que l’on puisse dire c’est que j’ai un peu repoussé l’échéance. D’abord il y a eu la préparation du déménagement. Toujours aussi compliqué avec les cartons, le tri, les souvenirs qui reviennent et mon léger problème de nostalgie. Puis il y a eu le déménagement. Plutôt bien organisé, on a pu tout caser sauf notre bibliothèque que le voisin s’est dépêché de rentrer chez lui (grand bien vous en fasse, Monsieur, il nous a servi à stocker nos meilleurs souvenirs alors puisse-t-il vous servir aussi bien). Enfin il y a eu l’emménagement. Que je ne pensais pas être aussi compliqué. J’aurais dû me douter, j’avais pensé que ce serait facile. J’ai passé des mois à répéter « Oh ça va, j’ai l’habitude, c’est pas la première fois que je m’éxile ».

Et pourtant …

Des infiltrations, un cambriolage et des soucis de santé plus tard, comment te dire que je déchante un peu. Le plus dur c’est pour la Mini.

« Les enfants sont des éponges. »
– Tous les autres parents et professionnels de l’enfance de la Terre.

On me l’avait pété et répété mais je n’ai jamais vraiment compris. Jusqu’à ces derniers mois ! Les NON ont sacrément monté de volume, les heurts sont devenus quotidiens, les journées longues et silencieuses…

Bon, ne vous faites pas avoir par la plume non plus. Je ne suis pas au fond d’un ravin et toute la famille se porte bien. Même le chat. Nous apprécions la région, guettons le moindre petit rayon de soleil (t’entends, l’Eté ?) et les problèmes ont trouvé des solutions.

Les cambrioleurs sont venus s’excuser (#faithinhumanityrestored), les infiltrations sont en cours de réparation et la petite va chez la nounou le mois prochain. Hier, mon frère m’a demandé « Mais c’était obligatoire ? », j’ai répondu « Oui, pour la santé mentale de sa maman ». On a rigolé.

Friends Chandler Awkward Laugh

Quand on est au fond du trou, il n’y a pas d’autres alternatives à part remonter.

Ce qui est bien dans ces cas-là c’est que ça ouvre les yeux. De l’importance de lâcher prise. De l’inutilité des cris. De l’importance de l’amour. De l’inutilité des non-dits. De l’importance de l’action. De l’inutilité des attentes. Et tant d’autres choses.

En tant que Maman, ça m’a surtout fait réaliser à quel point je m’attachais à bien faire et surtout à quel point ça pouvait vite dévier. Tellement que ça a engendré un mélange étrange entre l’oubli d’une partie de moi-même, et de surconscience, cette espèce de vigilance acrue sur ce que les gens peuvent dire ou penser de ma personne. Ces gens que je ne connais même pas. Maintenant que j’en ai conscience, la Mini est beaucoup moins rentre-dedans. Et cherry on ze pompon : elle est même devenue propre woohooo !

Friends Tv Show happy gif

Les choses sont difficiles mais ce n’est pas nouveau. Et je n’en garde pas moins mon optimisme. Ca non plus ce n’est pas nouveau 🙂 En tout cas la machine est (re)lancée, le changement est sûrement en route !