Sélectionner une page

brave

Hier, j’ai eu ma première grosse crise de maman. En anglais ils appellent ça « mommy meltdown », ce qui est peut-être plus parlant car traduit en français, cela donne « l’éffondrement de la maman ». Et puisque dans « s’éffondrer » il y a « fondre », vous pouvez en conclure qu’il y a eu beaucoup de larmes. Beaucoup de colère et de culpabilité aussi.
Alors théoriquement qu’est-ce que c’est que ce terrible-two ?

« Le trouble d’opposition / provocation est caractérisé par une désobéissance quasi-généralisée. Face à une consigne qui lui déplaît, l’enfant peut alors montrer soit de l’opposition passive (semble acquiescer à la demande, mais omet volontairement d’y donner suite), soit de l’opposition active (l’enfant crie, frappe, lance les objets, ou confronte et défie par un “non” en regardant dans les yeux), soit de l’opposition dite passive-agressive (l’enfant semble se conformer à la demande de l’adulte, mais il blesse autrui ou brise “accidentellement” quelque chose en cours d’action).  »
Source : http://www.cerc-neuropsy.com/fr/mieux-comprendre/trouble-d-opposition-et-de-provocation

Vous vous souvenez les mamans ? Quand vous avez eu votre bébé, tout le monde vous a dit : « Profitez bien, ça passe très vite ! ». En fait il fallait lire le sous-titrage : « Profitez bien : avant un an ils sont mignons, quand ils marchent vers un an ça commence à devenir difficile, et quand ils s’affirment à deux ans vous allez connaître l’enfer ». Mais ça c’est comme l’accouchement, on se contente de mettre des paillettes par dessus pour camoufler la boucherie. Et les paillettes en langage de maman ça se dit « Chacune a sa propre expérience de la maternité ! ». Vous reconnaissez ces phrases n’est-ce pas ?

Bon alors que s’est-il passé hier, à 8 heures du matin ?

Pour faire court, disons que d’un côté il y a eu Mini-Moi : mal réveillée, énervée et enrhumée.  De l’autre il y avait moi : mal réveillée, énervée à cause de Mini-Moi enrhumée, et surtout PMSée … Vous avez compris le tableau ? Oh oui. Choc des titans. Predator VS Alien. Rambo VS Terminator. PSG VS OM (oh ça va, on a les références qu’on a…).

Je vous résume le dialogue :

– « Prends ton biberon chérie. »
– « NON JE VEUX PAS. »
– « Alors mouche-toi s’il te plaît »
– « NON JE VEUX PAS. »
– « On va être en retard pour la crèche ma chérie. »
– « NON JE VEUX PAAAAAS !!! » * Combo jetage de biberon + roulage par terre + cris + pleurnichage *

Sonya Mortal Kombat Fatality

Pour la première fois en deux ans, j’ai baissé les bras. Bon, après avoir lancé une chaussure contre un mur et claqué la porte de la chambre. Ensuite j’ai pleuré contre mon gré et j’ai appelé le Papa qui, bien qu’inquiet, a trouvé les mots justes pour remonter le peu de moral qu’il restait en moi. Puis Mini-Moi et moi avons continué le reste de la journée comme si de rien n’était. Elle a fini son petit déjeuner, elle s’est même mouchée et on est arrivées 5 minutes en avance à la crèche.

Fat Monica dancing in Friends

* danse de la victoire *

La morale dans tout ça ?

Il n’y en a pas. Ou alors, « Faites au mieux » tant que vous restez brave, que vous avez toujours cette étincelle dans vos yeux lorsque vous regardez votre enfant (aussi insupportable soit-il par moment), que vous continuez de l’aimer aussi fort que vous n’ayez jamais aimé qui que ce soit.

« Faites au mieux », ça doit être le mantra de tous les parents de la terre.

Allez, il me reste encore 10 mois avant la fin officielle des deux ans de Mini-Moi. On croise les doigts ?